Absence d’obligation d’information dédiée

Il n’existe pas d’obligation d’information spécifique à la charge du producteur au profit d’un tiers qui souscrit un engagement de participation aux frais de distribution d’un film en contrepartie d’un droit aux recettes.

Absence de garantie de rémunération

En l’espèce, les distributeurs du film Puzzle ont conclu avec un non professionnel un contrat intitulé «Avenant au contrat de financement des frais de distribution» prévoyant le versement  de la somme de 280.000 euros en contrepartie de la cession d’un droit à rémunération sur les recettes du film.  Le tiers n’ayant pas versé la somme convenue en raison de difficultés financières, a été poursuivi en paiement forcé.

Chiffres de fréquentation du film

L’obligation de paiement du tiers a été confirmée : ce dernier n’a jamais indiqué qu’il souhaitait connaître les chiffres de fréquentation des salles avant de conclure le contrat, Il n’a jamais dans les mails et courriers échangés indiqué qu’il aurait été trompée sur les résultats du film ni que cette information était déterminante lors de la signature du contrat. Ni le producteur, ni le diffuseur n’ont l’obligation de communiquer préalablement à la conclusion du contrat de cession de créance, les informations précises et déterminantes relatives à l’absence de succès d’un film.

Résolution du contrat

L’article 1184 du Code civil, dans sa rédaction applicable au contrat litigieux disposait que «  La condition résolutoire est toujours sous-entendue dans les contrats synallagmatiques, pour le cas où l’une des deux parties ne satisfera point à son engagement. Dans ce cas, le contrat n’est point résolu de plein droit. La partie envers laquelle l’engagement n’a point été exécuté, a le choix ou de forcer l’autre à l’exécution de la convention lorsqu’elle est possible, ou d’en demander la résolution avec dommages et intérêts. La résolution doit être demandée en justice, et il peut être accordé au défendeur un délai selon les circonstances».  Les juges ont retenu que le tiers n’a jamais exécuté son obligation de paiement. Le manquement à son obligation était donc constitué, la résolution du contrat à ses torts a été prononcée.

[toggles class=”yourcustomclass”]

[toggle title=”Télécharger la Décision”]Télécharger [/toggle]

[toggle title=”Contrat sur cette thématique”]Vous disposez d’un modèle de document juridique sur cette thématique ? Besoin d’un modèle ? Complétez vos revenus en le vendant sur Uplex.fr, la 1ère plateforme de France en modèles de contrats professionnels[/toggle]

[toggle title=”Vous avez une expertise dans ce domaine ?”]Référencez votre profil sur Lexsider.com, la 1ère plateforme de mise en relation gratuite Avocats / Clients[/toggle]

[toggle title=”Poser une Question”]Posez une Question Juridique sur cette thématique, la rédaction ou un abonné vous apportera une réponse en moins de 48h.[/toggle]

[toggle title=”E-réputation | Surveillance de marques”]Surveillez et analysez la réputation d’une Marque (la vôtre ou celle d’un concurrent), d’une Personne publique (homme politique, acteur, sportif …) sur tous les réseaux sociaux (Twitter, Facebook …). Testez gratuitement notre plateforme de Surveillance de Marque et de Réputation numérique.[/toggle]

[toggle title=”Paramétrer une Alerte”]Paramétrez une alerte de Jurisprudence sur ce thème pour être informé par email lorsqu’une décision est rendue sur ce thème[/toggle]

[/toggles]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Please fill the required fields*