[well type=””][icon type=”fa fa-cube” color=”#dd3333″] Réflexe juridique : Les contrats de participation aux émissions de téléréalité ne sont pas ipso facto requalifiables en contrat de travail. La preuve du lien de subordination doit toujours être apportée par les candidats. Toute participation à une émission de téléréalité doit être accompagnée de la signature i) des règles de participation au jeu, ii) d’un contrat de cession des attributs de la personnalité (image, voix, relations médias …) ; iii) d’un engagement de confidentialité ; iv) d’un contrat de travail à durée déterminée d’usage pour chaque journée de tournage. [/well]

Affaire Adventure Line Production

Dans l’affaire Adventure Line Production, la Cour de cassation a adopté une motivation lapidaire : la preuve de l’existence d’un lien de subordination caractérisant le contrat de travail n’était pas rapportée. Le lien de subordination est caractérisé par l’exécution d’un travail sous l’autorité d’un employeur qui a le pouvoir de donner des ordres et des directives, d’en contrôler l’exécution et de sanctionner les manquements de son subordonné. Le contrat de travail se définit concrètement par la mise à disposition que le salarié fait, de sa force (physique ou intellectuelle) et de son temps, au profit de l’employeur -acceptant, en définitive, de soumettre sa liberté aux pouvoirs et instructions de ce dernier, moyennant une rémunération.

Périmètre du lien de subordination

En l’occurrence, la société de production n’exerçait pas un contrôle sur les candidats et ne les sanctionnait pas, excepté en cas de mise en danger de la personne (comme un organisateur de voyage). Les candidats n’étaient pas non plus soumis à des sujétions spatiales et temporelles, telles que des horaires. S’il existait bien un pouvoir d’élimination en cas de manquement aux règles de participation, il s’agissait d’un principe de précaution et de sécurité tout simplement, sans pour autant conduire à un lien de subordination.  En sa qualité d’organisateur du « jeu » la société avait également qualité pour exercer les pouvoirs de sanction à l’encontre des participants méconnaissant le règlement.

Qualification d’une émission en jeu

La société avait produit en 2010 la série télévisée « Famille d’explorateurs » diffusée sur TF1, à raison de neuf épisodes, réalisés en Australie, le dixième et dernier se déroulant en « plateau ». L’émission mettait en concours cinq familles. Le « pitch » consistait à opposer, entre elles, à l’occasion de diverses épreuves filmées, les familles, réunies dans un campement en pleine nature pendant trente jours environ.  Les participants à l’émission votaient pour l’exclusion de certains membres et à l’issue de la dernière épreuve, la famille arrivée en tête, remportait la somme de 20 000 €.

Chaque membre de la famille avait donc participé à un jeu, qui se veut aléatoire, comme en témoigne la durée de leur participation et la perte du gain final. Au sens du code civil, le contrat de jeu est un contrat aléatoire, à savoir une convention réciproque dont les effets, quant aux avantages et aux pertes, soit pour toutes les parties, soit pour l’une ou plusieurs d’entre elles, dépendent d’un événement incertain. Au sens de l’article 1108 du code civil, un contrat est aléatoire lorsque les parties acceptent de faire dépendre ses effets, quant aux avantages et aux pertes qui en résulteront, d’un événement incertain. Et précisément, la perte ou le gain résulte de l’aléa et dépend bien d’un évènement incertain, outre l’aspect ludique, le jeu n’implique pas pour les participants l’apport d’une mise. Les conditions de jeu étant réunies, elles ne permettent pas la qualification des relations en contrat de travail.

[toggles class=”yourcustomclass”]

[toggle title=”Télécharger la Décision”]Télécharger [/toggle]

[toggle title=”Contrat sur cette thématique”]Vous disposez d’un modèle de document juridique sur cette thématique ? Besoin d’un modèle ? Complétez vos revenus en le vendant sur Uplex.fr, la 1ère plateforme de France en modèles de contrats professionnels[/toggle]

[toggle title=”Vous avez une expertise dans ce domaine ?”]Référencez votre profil sur Lexsider.com, la 1ère plateforme de mise en relation gratuite Avocats / Clients[/toggle]

[toggle title=”Poser une Question”]Posez une Question Juridique sur cette thématique, la rédaction ou un abonné vous apportera une réponse en moins de 48h.[/toggle]

[toggle title=”E-réputation | Surveillance de marques”]Surveillez et analysez la réputation d’une Marque (la vôtre ou celle d’un concurrent), d’une Personne publique (homme politique, acteur, sportif …) sur tous les réseaux sociaux (Twitter, Facebook …). Testez gratuitement notre plateforme de Surveillance de Marque et de Réputation numérique.[/toggle]

[toggle title=”Paramétrer une Alerte”]Paramétrez une alerte de Jurisprudence sur ce thème pour être informé par email lorsqu’une décision est rendue sur ce thème[/toggle]

[/toggles]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Please fill the required fields*