Stratégie de contournement d’une clause compromissoire

 

Les clauses compromissoires peuvent être écartées grâce à une savante présentation des demandes contentieuses. Dans cette affaire, les juges ont écarté l’application d’une clause d’arbitrage stipulée au bénéfice de l’AMAPA dans un accord signé entre deux parties pour mettre un terme à leur différend issu de l’exécution de contrats d’auteur.

Article 1448 du code de procédure civile

En apparence, la question semblait bien relevait exclusivement du tribunal arbitral de l’AMAPA. Selon l’article 1448 du code de procédure civile, lorsqu’un litige relevant d’une convention d’arbitrage est porté devant une juridiction, celle-ci se déclare incompétente sauf si le tribunal arbitral n’est pas encore saisi et la convention d’arbitrage manifestement nulle ou inapplicable.

Pirouette juridictionnelle

En l’espèce l’action de l’une des parties était présentée comme une demande de nullité du procès-verbal de médiation ne respectant pas le processus de médiation conventionnelle tel que défini par l’article 1530 du code de procédure civile et comme entaché de nullité du fait de manoeuvres dolosives qui auraient vicié son consentement. La partie lésée demandait en conséquence des dommages-intérêts pour réparer la perte de chance de bénéficier d’un accord équitable.

Le litige ne portait donc pas sur le différend ayant opposé les parties dans l’exécution des contrats d’auteur, mais sur une demande de dommages-intérêts pour perte de chance de bénéficier d’un accord équitable du fait de prétendus manoeuvres dolosives durant le processus de médiation de sorte que les clauses compromissoires invoquées par l’AMAPA n’étaient pas applicables.

En outre, le règlement de médiation de l’AMAPA dans sa version d’octobre 2012 applicable au litige indiquait qu’à l’issue du délai de deux mois pendant lequel les médiateurs tentent de parvenir à un règlement amiable, et en l’absence de règlement amiable, « chaque partie peut demander la mise en oeuvre de la procédure d’arbitrage », de sorte qu’il s’agit d’une possibilité offerte aux parties, le recours à l’arbitrage ne s’imposant pas aux parties. L’exception d’incompétence soulevée a été rejetée.

Compétence de l’AMAPA

Pour rappel, l’Association de Médiation et d’Arbitrage des Professionnels de l’Audiovisuel (AMAPA) a pour objet de faciliter le règlement des litiges dans le secteur du cinéma et de la télévision. Le recours à l’AMAPA ne peut se faire que volontairement. Néanmoins, la possibilité pour un auteur ou un producteur de recourir à l’AMAPA peut être donnée par avance dans une clause du contrat appelée « clause AMAPA ». Si la « clause AMAPA » n’a pas été stipulée lors de la conclusion du contrat, il est possible de la substituer par la signature d’un « avenant ».  En outre, si aucune « clause AMAPA » n’a été stipulée au contrat, il est possible de recourir à l’AMAPA en signant, au moment de l’apparition du litige, un « compromis de médiation ». La clause type de l’AMAPA est la suivante :

« Tout différend qui viendrait à se produire à propos du contrat, concernant notamment sa validité, son interprétation et/ou son exécution, sera réglé par voie de médiation, conformément aux règlements de l’Association de médiation et d’arbitrage des professionnels de l’audiovisuel (AMAPA) que les parties déclarent accepter, en leur qualité de professionnels. Les parties acceptent d’ores et déjà qu’il soit fait application du règlement de médiation de l’AMAPA dans sa rédaction à la date du litige. En cas d’échec de la médiation, le différend sera soumis aux tribunaux compétents, sauf si les parties décident alors de signer un compromis donnant compétence à l’AMAPA pour organiser un arbitrage. »

[toggles class=”yourcustomclass”]

[toggle title=”Télécharger la Décision”]Télécharger [/toggle]

[toggle title=”Contrat sur cette thématique”]Vous disposez d’un modèle de document juridique sur cette thématique ? Besoin d’un modèle ? Complétez vos revenus en le vendant sur Uplex.fr, la 1ère plateforme de France en modèles de contrats professionnels[/toggle]

[toggle title=”Vous avez une expertise dans ce domaine ?”]Référencez votre profil sur Lexsider.com, la 1ère plateforme de mise en relation gratuite Avocats / Clients[/toggle]

[toggle title=”Poser une Question”]Posez une Question Juridique sur cette thématique, la rédaction ou un abonné vous apportera une réponse en moins de 48h.[/toggle]

[toggle title=”E-réputation | Surveillance de marques”]Surveillez et analysez la réputation d’une Marque (la vôtre ou celle d’un concurrent), d’une Personne publique (homme politique, acteur, sportif …) sur tous les réseaux sociaux (Twitter, Facebook …). Testez gratuitement notre plateforme de Surveillance de Marque et de Réputation numérique.[/toggle]

[toggle title=”Paramétrer une Alerte”]Paramétrez une alerte de Jurisprudence sur ce thème pour être informé par email lorsqu’une décision est rendue sur ce thème[/toggle]

[/toggles]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Please fill the required fields*