La publication d’une décision de condamnation, même partielle, ne constitue pas un acte de concurrence déloyale dès lors que l’information délivrée est objective. La mention que la décision est frappée d’appel n’est pas non plus obligatoire. Télécharger la décision

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Please fill the required fields*